producteur de produits Français

Comment devenir producteur made in France ?

producteur de produits Français
producteur de produits Français

Vous avez sans doute déjà entendu ou lu à quel point il est difficile de démarrer une entreprise innovante en France. Pourtant, il existe beaucoup d’opportunités pour s’y aventurer. Le marché français, qui se porte plutôt bien, est en pleine transformation. Les consommateurs ont de plus en plus conscience des produits et des services qui leur sont offerts et tendent à privilégier les produits locaux et de qualité.

En effet, il faut savoir qu’il existe deux formes de production locale, celle qui est « nationale » et celle qui est « locale ». Le terme de nationale correspond à la production, depuis le territoire français, d’un produit fabriqué par un ou des français.

Et lorsqu’on parle de production locale, il s’agit de produire un produit en France, à partir de matières premières provenant de France. C’est dans cette seconde catégorie que nous allons décrire comment devenir producteur made in France.

Le choix du produit

Pour devenir producteur made in France, vous allez devoir prendre en compte plusieurs facteurs. Tout d’abord, vous allez devoir choisir les matières premières à utiliser pour fabriquer vos produits. Elles doivent être de qualité et respecter la charte qualité du Made in France.

Ensuite, il faudra déterminer si vous voulez produire des produits standards ou faites en série limitée. Si vous optez pour la production en série limitée, vous devrez veiller à la sélection rigoureuse de vos matières premières afin de répondre la demande.

Les produits standards

Cette catégorie correspond à la production de produits standards. En effet, ces produits peuvent être fabriqués à partir de matières premières standardisées. Par conséquent, le processus de fabrication sera répétitif et identique pour chaque producteur. En l’occurrence, vous devrez prévoir une chaîne de fabrication adaptée.

Les produits en série limitée

Par contre, vous pouvez opter pour la production en série limitée. Cette dernière est caractérisée par la production de peu de produits standards. En fonction de votre demande, vous devrez adapter le processus de fabrication.

Ainsi, si vous avez une demande importante, vous pouvez réorienter votre chaîne de fabrication vers la production d’une quantité plus importante.

Pour devenir producteur made in France, vous devrez également assurer la mise en place d’une chaîne logistique adaptée. Celle-ci vous permettra de récupérer et d’acheminer vos productions vers le client final.

Aussi, il vous faut choisir un produit ou un service dans lequel il est important de mettre en valeur la qualité et le savoir-faire français. Pour cela, vous pouvez utiliser un outil d’aide à la décision : une grille des critères qualité, qui aide à mieux cerner le produit idéal qui convient à votre entreprise.

À partir des critères de la grille,  il est possible de déterminer :

Les caractéristiques qui sont importantes pour votre produit : le mode de production (artisanat, industrie). La provenance du produit (produit français). L’image du produit (qualité, technicité, exclusivité…). La durée de vie du produit (à consommer rapidement ou dans le temps long). Le prix du produit (à bas prix ou à prix élevés). Les équipements nécessaires (petit volume ou grande quantité, pas ou peu de main d’œuvre). La faisabilité technique du projet. Les besoins et attentes des clients.

marinière made in France
marinière made in France

Le type d’entreprise adaptée à votre projet également : la taille de l’entreprise (de l’artisanat à la grande industrie). L’organisation de l’entreprise (indépendant, auto-entrepreneur, micro-entreprise, entreprise classique, etc.). Les types de contrat (auto-entrepreneur, micro-entreprise). Les formes juridiques de l’entreprise (société, SASU, etc.). L’esprit d’entreprise (autoproduction, projet collectif, PME, grand groupe, etc.). Le type d’investissement (capital propre ou emprunt bancaire). La mise en œuvre du projet (individuelle ou collective). La réglementation du secteur (autorisations, normes à respecter, exigences réglementaires…). L’influence de l’État dans le secteur (interventionnisme, libéralisme, législation, etc.). La concurrence du secteur (petite ou grande). L’environnement concurrentiel (concurrence, challengers, etc.)

Les outils à mettre en œuvre : les moyens techniques et humains nécessaires à la réalisation du projet (grosses machines ou petites mains). Les procédés de fabrication ou de transformation (innovant ou classique). Les sources d’approvisionnement des matières premières et des produits finis. Les moyens de production disponibles (investissement initial, coûts d’exploitation).

Les marchés sur lesquels l’entreprise peut développer son activité (local, national, international. Le secteur d’activité (bien ou service). Les sources de financement du projet (autofinancement ou emprunt bancaire). La stratégie de vente (prix ou promotions). Les conditions de commercialisation et de distribution (réseau, distributeurs…). L’attitude du consommateur ou du client (recherche du meilleur produit, de la meilleure performance, etc.)

La concurrence (techniques, financières, commerciales…) : les concurrents directs et indirects de l’entreprise (concurrents sur le marché visé, concurrents qui peuvent s’y intéresser également), les tendances économiques générales (croissance ou stagnation) et les tendances spécifiques du secteur.

Enfin, il est important de déterminer les synergies possibles entre le projet et d’autres activités possibles de l’entreprise.

La commercialisation des produits

Vous aurez besoin d’une enseigne commerciale pour vendre vos produits. Vous pouvez choisir d’être votre propre enseigne commerciale, mais l’idéal serait de pouvoir bénéficier de l’aide d’une personne spécialisée, qui pourra vous conseiller au cours de votre création.

Il vous faut également penser au stockage de vos produits. Vous pouvez les stocker chez vous, dans votre local, dans un entrepôt, ou encore chez un grossiste. En fonction du nombre de produits que vous allez devoir stocker, vous allouerez une surface de stockage qui conviendra à vos besoins.

La vente en ligne est très à la mode aujourd’hui. Vous pouvez donc créer un site internet pour votre commerce de détail, et y vendre vos produits. C’est une bonne solution si vous avez la possibilité de vous faire connaître dans la zone géographique où vous vendrez vos produits.

Vous pouvez aussi ouvrir un magasin physique, pour y vendre vos produits en face à face. C’est une bonne solution si vous souhaitez connaître votre clientèle, mais c’est aussi plus dispendieux qu’une vente en ligne. Il faut donc bien se poser les questions de rentabilité avant de s’engager dans ce type de commerce.

Le choix des fournisseurs

Pour devenir producteur made in France, le choix des fournisseurs est très important. En effet, la qualité des produits proposés doit être irréprochable et correspondre à votre cahier des charges. Pour trouver les fournisseurs qui vous conviennent, vous pouvez vous adresser à des entreprises de conseil en création de produit qui pourront vous aider dans vos recherches.

Vous pouvez choisir d’être votre propre fournisseur et de produire vos propres marques. Dans ce cas, vous aurez besoin d’un savoir-faire et d’un minimum de moyens.

Il est toutefois conseillé de laisser ce travail aux professionnels et de lancer une marque en licence avec une entreprise qui pourra vous proposer un calendrier de production et un plan de communication. Vous devrez également prévoir un budget marketing.

Pour devenir fournisseur en licence, il faut d’abord prendre contact avec une marque existante pour lui proposer vos produits. La marque peut alors vous faire confiance et décide de faire appel à vous. Pour devenir fournisseur en licence, vous devez proposer un produit original, qui se différencie des marques déjà existantes sur le marché.

Vous pouvez aussi vous adresser à une entreprise agréée, qui se chargera de trouver les marques qui pourraient avoir besoin de vos produits. Cette entreprise se charge alors de la validation du produit, et elle vous contactera pour vous proposer un contrat.

Quelles sont les règles ?

Si vous voulez devenir producteur, vous devez être capable de respecter les règles imposées par l’État français. Ces règles sont nombreuses et très strictes. Vous devez suivre toutes les lois en vigueur, et avoir une licence pour produire des biens, ainsi que des permis pour fabriquer certaines choses. Il est aussi possible d’obtenir des subventions si votre entreprise respecte certains critères.

Une fois que vous aurez lancé votre entreprise, vous devrez vous assurer que vos produits respectent les lois sur la sécurité et la protection de l’environnement.

Vous devez respecter des règles très strictes pour pouvoir produire des biens sur le territoire français. En effet, l’État impose un certain nombre de critères pour que la production soit conforme, et votre entreprise soit donc réglementée. Il faut que vos produits soient conformes au droit français. En effet, vous devrez respecter les lois en vigueur en France, et ne pas enfreindre les règles imposées par l’État.

De plus, si vous visez une production de masse, il vous faut obtenir une licence. En effet, vous devrez avoir une autorisation du ministère qui vous permet de produire des produits sur le territoire français. Cette autorisation est nécessaire, car elle permet à l’État de veiller au respect des règles. Si vous ne respectez pas ces règles, vous pourriez par exemple être reconnu coupable de tromperie sur la marchandise.

Les chambres de Commerce et d’Industrie sont des interlocuteurs qui peuvent vous conseiller sur votre projet, en plus du business plan que vous avez rempli. Vous pouvez également les consulter lorsque vous avez une question précise à leur poser. Elles peuvent aussi vous donner des informations sur les aides attribuées par l’État et la Région.

Posts created 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut